Des nouvelles du dojo zen de Bonn

Par Patrick Damschen.

 

NL28 Zen Sensory Awareness Moving stone

Au San Bo Dojo de Bonn (Allemagne), nous avons renoué avec une méthode qui était bien connue de beaucoup de pratiquants de la lignée de Shunryu Suzuki Roshi dans les années 1960 - 1970. « Zen et sensibilisation sensorielle », enseignée par Suzuki Roshi et Charlotte Selver, a permis jusqu’à nos jours à beaucoup de gens de vivre de façon responsable et de trouver des réponses pour leur vie quotidienne.
Le Zen, dans sa forme mature, est une façon d’explorer la vie dans toutes ses différentes manifestations. La vie n’est pas « une ou deux choses », mais une relation qui change constamment. Lorsque nous sommes assis, nous pouvons trouver des réponses dans ce constant dialogue. La « sensibilisation sensorielle » laisse derrière elle les formes prédéterminées ou les préjugés et nous met au défi, par touches successives, de rencontrer le monde dans son Ainsité.


Pour moi, l’enseignement de base de Maître Roland Yuno Rech est que nous sommes interdépendance avec tous les êtres, avec la vie en tant que telle, tandis que dans « Zen et sensibilisation sensorielle », chaque mouvement nous met en contact avec la gravité, une force que nous pourrions appeler l’invitation que nous fait la Terre à faire partie du monde vivant, monde avec lequel chaque geste a le potentiel de nous connecter.
L’expérience toujours renouvelée à travers les sens ouvre la voie à un apprentissage vivant et peut également résoudre des situations de « déchirement » ou de « sidération » pendant zazen. Ainsi, pour certains d’entre nous, la combinaison de ces pratiques sans but a ouvert des portes …
Avec Stefan Laeng, nous avons donc organisé des ateliers de « Zen et sensibilisation sensorielle ». Ces ateliers ménagent des périodes de pratique du Zen classiques, ainsi que des périodes de « sensibilisation sensorielle ». Les participants peuvent approfondir leurs expériences dans le silence, le mouvement et les rencontres.


Stefan Laeng est enseignant de « sensibilisation sensorielle ». Il vit à Peterborough (New Hampshire, États-Unis) et travaille également régulièrement en Europe. Il est directeur général de la « Sensory Awareness Foundation ». La « sensibilisation sensorielle » et le Bouddhisme guident sa vie et son travail depuis le début des années 1980.

Dans son sutra intitulé « Montagnes et eau », Maître Dogen dit : « La marche en montagne est comme la marche humaine. Par conséquent, ne doutez pas de la marche des montagnes, même si elle ne ressemble pas à la marche humaine. Si vous mettez en doute la marche des montagnes, c’est que vous ne connaissez pas votre propre marche ; cela ne veut pas dire que vous ne marchiez pas, mais que votre propre marche ne vous est pas encore connue ou comprise ».

Mots-clés: NL 28

Imprimer E-mail

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.